Le miel

Tout savoir
sur le miel

 

miel

Elaboration du miel


Le miel est la substance produite par les abeilles à partir du nectar ou du miellat. Posée sur une fleur, elle en écarte les pétales et plonge sa longue langue dans le nectar situé au fond des calices.

L’élaboration du miel commence déjà dans le jabot des butineuses, lors du vol retour. Rentrées à la ruche, elles s’empressent de le distribuer aux ouvrières qui se le transmettront de nombreuses fois afin de l’assécher et d’y ajouter les enzymes nécessaires pour le transformer en produit fini que nous connaissons. Lorsque le miel arrive à maturité (teneur en eau inférieure à 18%), il est stocké dans les alvéoles qui, dès qu’elles seront pleines, seront refermées par construction d’un petit couvercle de cire appelé opercule.



Le saviez vous ?

Du fait de leur anatomie, et plus spécifiquement de la longueur de leur langue, les abeilles butineuses ne peuvent récolter le nectar que sur certaines plantes qui sont alors dites mellifères.


Composition du miel


Il contient de nombreuses vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, C,…) et oligo-éléments, et est composé en grande quantité de glucides (sucres) :

  • Glucides : 69% (Fructose : 38% et Glucose : 31%)
  • Eau : 18% (variable selon la maturité du miel)
  • Association de plusieurs sucres simples : 10%
  • Divers : 3% (Vitamines, protéines, facteurs antibactériens)

C'est grâce à ces composants que le miel présente de nombreuses vertus et bienfaits sur la santé



Le saviez vous ?

Le miel contient deux protéines qui expliquent ses propriétés antibiotiques : - Des inhibines qui freinent la reproduction des bactéries - Des défensines qui jouent un rôle immunitaire chez l’homme


Les différents types de miel


Chaque fleur a une odeur qui la caractérise, il en va donc de même du nectar prélevé par les abeilles qui va alors donner au miel sa couleur, son goût et son arôme :

  • Miel de cerisier : miel doré aux arômes et aux goûts de fruits rouges.
  • Miel de colza : miel blanc paille peu parfumé.
  • Miel de châtaignier : miel épais de carctère à la saveur boisée et à la robe marron.
  • Miel de trèfle : miel crémeux, de couleur blanche à jaune d’or, il propose un goût exotique et est idéal à tartiner.
  • Miel de pissenlit : miel jaune vif, doux, à l’arôme très fin.
  • Miel de forêt : Surprenant appellation, le miel de forêt existe bien ! La source sucrée récoltée par les abeilles provient ici du miellat déposé par les pucerons qui prélèvent la sève des arbres pour s’alimenter, mais qui rejettent l’essentiel des sucres qui y sont présents.


Le saviez vous ?

Tous les miels sont différents ! Une abeille devra en effet visiter jusqu’à 1000 fleurs pour remplir son jabot, le miel est donc un extraordinaire concentré des fleurs qui nous entourent.


Extraction du miel


Après avoir récupéré les hausses, les cadres sont désoperculés. Cette opération consiste à retirer les bouchons de cire que les abeilles déposent sur les rayons de miel lorsqu’il a un taux d’humidité idéal. Les cadres sont ensuite placés dans un extracteur animé par un mouvement de rotation et qui va permettre d’expulser le miel des cellules pour être ensuite récupéré.

Le miel filtré est ensuite stocké dans un maturateur quelques jours avant la mise en pot.



Le saviez vous ?

Le miel est produit de manière tout à fait naturelle, ne subit aucun traitement ni ajout supplémentaire. Il passe donc directement du producteur (les abeilles) au consommateur.


Conservation du miel


La conservation de la majorité des miels est excellente. Un miel de bonne qualité, placé dans des conditions idéales (pot étanche et hermétique) pourra conserver ses qualités pendant plusieurs années si les conditions de stockage sont adéquates (entre 10 et 15 degrés, à l’abri de l’air et de la lumière). Mais pour bénéficier de toutes ses propriétés et de ses arômes bien spécifiques, il est conseillé de le consommer dans l’année.


Cristallisation du miel


Comme tout solution saturée en sucre, le miel cristallise plus ou moins rapidement. En fonction de l’origine florale, et donc de l’équilibre de ses sucres principaux, certains miels prendront plus de temps pour atteindre cet état. Le miel d’acacia (teneur en fructose plus élevée) mettra par exemple plusieurs années avant de cristalliser tandis que le miel de colza (teneur en glucose plus élevée) seulement quelques jours. La plupart de nos miels cristallisent en l’espace d’une à 3 ou 4 semaines après la récolte. La durée de cristallisation n’a pas de lien direct avec la qualité du miel.

Cliquez ici pour
parrainez votre ruche
Cliquez ici pour
Parrainer une ruche
 
  • quadrum-sa
  • ocelec-security-systems-sa
  • buror
  • bcf-le-blicq
  • progress-consulting
  • maniet-luxux
  • improve-consulting
  • colette-sa
  • total-philippeville
  • hotel-piano2
  • vauban-invest
  • mimob-sa
  • geoenergie
  • alternativ
  • telemis-sa
  • cindy-roland-photographe
  • dapesco-optimising-energy
  • netixis
  • climact
  • energie-brabant-wallon
  • materne
  • agrostar
  • itays-it-at-your-service