Invasion de perruches vertes à Bruxelles


09/03/2015


Invasion de
perruches vertes à Bruxelles


Depuis près de 40 ans, le nombre de perruches vertes vivant dans les parcs de Bruxelles n'a cessé d'augmenter, plus particulièrement dans le parc Elisabeth. D'après les dernières estimations de Bruxelles-environnement, on compte aujourd'hui environ 12.000 perruches à Bruxelles !


perruche à collier, perruche Alexnadre, conure veuve



L'origine des perruches vertes à Bruxelles


Les perruches que l'on retrouve à Bruxelles sont composées de 3 espèces différentes : la perruche à collier (environ 10.000), la perruche Alexandre (+ de 1000) et la conure veuve (quelques centaines).


La perruche à collier est présente à Bruxelles depuis 1974, date à laquelle le zoo du Heizel à libéré plusieurs spécimens.
La perruche Alexandre est apparue bien plus tard. En effet, ce n'est qu'en 1999 que l'on a pu observer les premiers spécimens. Ces perruches seraient issues d’individus échappés de captivité.
La conure veuve a été observée pour la première fois à Bruxelles en 1979, elle serait également issue d'individus échappés de captivité ou relâchés.



Les risques de l'invasion de perruches


Ce n'est qu'à partir des années 90 que le nombre de perruches a commencé à augmenter de manière significative. A titre indicatif, on comptait moins de 1000 individus en 1990, environ 7000 en 2007, 10.000 en 2010 et environ 12.000 perruches en 2014.

Cette augmentation du nombre d'individus est dû à la température des villes, généralement plus hautes de quelques degrés et à l'absence de prédateur et comporte deux risques importants pour la biodiversité :


  1. Des conséquences sur les arbres fruitiers de la région. Les perruches se nourrissent des fruits présents dans les arbres et peuvent également dégrader les bourgeons de ceux-ci.
  2. La concurrence avec les espèces aviaires locales (moineau, étourneau, sitelle torchepot). Les perruches vertes aillant les même habitudes de nidification, elles ne laisseraient pas suffisamment de place aux espèces locales.

Certains habitants se plaignent également des cris émis par ces oiseaux.
Si les colonies de perruches vertes continuent de s’étendre, les autorités envisagent de capturer certaines d'entre elles pour les installer dans des volières ou pour les éliminer.


Retour aux actualités
 
  • materne
  • geoenergie
  • iso-tech
  • climact
  • quadrum-sa
  • netixis
  • total-philippeville
  • colette-sa
  • ocelec-security-systems-sa
  • progress-consulting
  • alternativ
  • telemis-sa
  • vauban-invest
  • sagas
  • itays
  • bcf-le-blicq
  • cindy-roland-photographe
  • dapesco-optimising-energy
  • maniet-luxux
  • code42
  • buror
  • mimob-sa
  • improve-consulting
  • hotel-piano2